Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 13:29

 

 

 

 

7810216824_5ede70853f.jpg

 

 



Nous fêtons ce jour notre amour
En renouvelant nos toujours.
Une célébration en or,
Cinquante ans de vie, un trésor
Magistral bouquet de tendresses,
De passion et d’exquise ivresse,
Témoignage d’abnégation,
De sacrifices, de pardons.

Cinquante années de mariage
Ne m’ont pas transformé en sage,
Mon cœur déborde de désirs
De toi, sans jamais s’affaiblir.
Ma ferveur toujours entière
Ne peut avoir de frontière,
Le temps je ne peux l’apprécier,
Que si nous sommes associés.

Mon cœur sans cesse s’est ployé
Aux exigences du foyer.
Trois enfants, toi, tu m’as offert
Sans nous imposer de transfert.
Viens ma chérie, prends-moi le bras,
Unissons encore nos pas,
Avançons vers notre destin
Sans appréhension, sans chagrin.

Demain sera un autre jour
Avançons sans autre détour,
Vers là-bas, vers notre horizon
Sans angoisse ni déraison.
Allons tous deux vers l’avenir,
Sans trop penser au devenir.
Avec tendresse adoration,
Et ma fervente admiration.

Inconnu beau et tendre

2009

Repost 0
Published by Camille - dans poèmes que j'aime
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 04:05

 

 

 

 

 

Conseils donnés par une sorcière

Retenez-vous de rire
dans le petit matin
N'écoutez pas les arbres
qui gardent les chemins !

Ne dites votre nom
à la terre endormie
qu'après minuit sonné !

A la neige, à la pluie

ne tendez pas la main !

N'ouvrez votre fenêtre
qu'aux petites planètes
que vous connaissez bien !

Confidence pour confidence
vous qui venez me consulter
méfiance, méfiance,
on ne sait pas ce qui peut arriver.

Jean TARDIEU

 

Repost 0
Published by Camille - dans HUMOUR
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 03:25

 

1839466370_e25ec4e8c9.jpg

 

 

 

 

 

Un petit roseau m'a suffi
Pour faire frémir l'herbe haute               
Et tout le pré
Et les doux saules
Et le ruisseau qui chante aussi
Un petit roseau m'a suffi
A faire chanter la forêt

Ceux qui passent l'ont entendu
Au fond du soir, en leurs pensées
Clair ou perdu,
Proche ou lointain...
Ceux qui passent en leurs pensées
L'entendront encore et l'entendent
Toujours qui chante.

Il m'a suffi
D'un petit roseau cueilli
A la fontaine où vint l'Amour,
Sa face grave
Et qui pleurait,
Pour faire pleurer ceux qui passent,
Et trembler l'herbe et frémir l'eau ;
Et j'ai, du souffle d'un roseau,
Fait chanter toute la forêt.

Henri de REGNIER

 

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 13:22
  • ivers LittératureHumour images vidéos Culture poésie contes
  • Description : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
Repost 0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 04:48
Repost 0
Published by Camille - dans vidéos détentes
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 02:32

au coeur de l'âme 

 

 

 

 

 

 


J'ai confié mes larmes aux étoiles


Et ma vie à mes rêves
.

 
Parfois la vie nous tourne le dos


D'autres fois, j'en ai marre



J'ai la rage !


Un souvenir me revient : le matin où tu es parti

i
En me disant : c'est promis..je vais revenir !



Seule.. durant un instant

,
J'ai cru que tu allais revenir


...
Pourquoi as-tu quitté ce monde



Est-ce parce que tu le trouvais immonde ?


Tu étais là, étendu sur le sol.




Ton corps sans vie s'élance vers l'infini

,
Porté par le vent, guidés vers les étoiles...


C'étaient les fantômes du passé


Qui tentaient de me faire sombrer !

Si vous saviez comme c'est dur ...


Evelyne Genique



04/05/2013
 
Repost 0
Published by Camille - dans Poèmes fragilité
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 01:57
Repost 0
Published by Camille - dans vidéos détentes
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 08:16

 

 

donne un baiser 6

 

 

 

 

J’attends simplement le soir, pour m’installer contre toi

C’est alors que dans mes cheveux, tu passes tes doigts

Ta présence si rassurante chasse le froid

Et efface ces moments, où tu n’es pas là.

 

Ta main ressent mes joies, mes peines et mes peurs

Tu as souvent recueilli avec tendresse mes pleurs!

Toi qui me soutiens, en m’aidant dans mes douleurs

Tu fais danser tout près de moi, le vrai bonheur.

 

Ta main est le puits, où je puise la force d’avancer

Dans ce monde réduit, que nous nous sommes forgés

Tu m’empêches par ta réalité, de regarder mon passé

Toi qui es imbriqué à part entière, dans ma destinée.

 

Ta main apaise mes incertitudes, quant à mon lendemain

Je l’entends chuchoter à mon oreille « ne crains rien»

Tu ne seras jamais seule ici- bas et tu le sais très bien

Ton immense espoir en la vie même, ne saurait être vain.

 

Ta main un jour me portera, hors de ce monde à jamais

Doucement elle fermera mes yeux si bleus que tu aimais

Je suis sûre, que de ta main, je me souviendrais où j’irais

Tu m’auras accompagnée partout, moi qui par toi vivais.

 

Ton Petit cœur, Ta Femme

10.02.2009

Camille

Repost 0
Published by Camille - dans poèmes que j'aime
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 08:07

 

298698_430240977022168_1840022368_n.jpg 

 

 

 

 

 

 



J'avance d'un pas certain
Je vais là ou je serai bien


Ouvrez-moi la porte pour que je me fasse une place
Sans déranger personne, question de vivre à ma guise
De vivre mes expériences, sans attendre


Laissez-moi marcher en regardant mes pieds
Pour ne pas me soucier, car personne n'est à mes côtés
Car si je tombe, qui me relèvera


Crois-moi, ne jamais je te laisserai tomber
Je serai toujours là pour te relever
Je serai toujours là pour toi
Comme tu es toujours là pour moi


2009

 

Repost 0
Published by Camille - dans Poèmes fragilité
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 07:02

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je troue les jeunes plus avancés en réflexion qu'avant    

 

 

 

 

 

La Prémonition :
>  Dans son bain un petit garçon de trois ans examine ses testicules.
>  "
 Maman" demande-t-il « C'est mon cerveau ? »
>  " Pas encore " répondit-elle.
>  
>  
L'Eloge :
>  Un homme vient de mourir.
>  Aux funérailles, le curé se répand en éloges pour le défunt :
>  " Un bon mari, un bon chrétien, un père exemplaire... "
>  La veuve se penche vers son fils et lui dit à voix basse:
>  "
 Va donc voir dans la tombe si c'est bien ton père."
>  
>  
L'Avarice :
>  
Un couple se promène en ville.
>  Au moment de passer devant une bijouterie, la femme demande au mari :
>  - Mon amour, tu ne m'achèterais pas un collier ?
>  - Pourquoi ? t'en as marre de te promener en liberté?
>  

>  
« Les nouveaux voisins sont tellement amoureux», s'exclame la femme à son mari,
>  "il l'embrasse, la caresse, la prend dans ses bras, pourquoi, ne fais-tu pas la même chose?"
>  «
 Parce que je ne connais pas la voisine.»
>  
>  
Amen !
>  
La femme dit à son mari :
>  - Albert, tu n'as jamais pensé à m'acheter des fleurs, pourquoi ?
>  - Tu n'es pas encore morte !
>  
>  
L'Espérance :
>  La femme : «Qu'est-ce que tu fais ?»
>  Le mari : «Rien.»
>  La femme : «Rien...? Ça fait une heure que tu lis le certificat de mariage.»
>  Le mari : «Je cherche la date d'expiration.»
>  
>  
La Vérité :
>  
Une femme demande à son mari :
>  «
 Qu'est-ce que tu aimes le plus chez moi, la beauté de mon visage ou mon corps sexy?»
>  Il la regarde de la tête aux pieds et dit :
>  «
 Ton sens de l'humour !!!»

 

L'Envie :
>  
« Les nouveaux voisins sont tellement amoureux», s'exclame la femme à son mari,
>  "il l'embrasse, la caresse, la prend dans ses bras, pourquoi, ne fais-tu pas la même chose?"
>  «
 Parce que je ne connais pas la voisine.»
>  
>  
Amen !
>  
La femme dit à son mari :
>  - Albert, tu n'as jamais pensé à m'acheter des fleurs, pourquoi ?
>  - Tu n'es pas encore morte !
>  
>  
L'Espérance :
>  La femme : «Qu'est-ce que tu fais ?»
>  Le mari : «Rien.»
>  La femme : «Rien...? Ça fait une heure que tu lis le certificat de mariage.»
>  Le mari : «Je cherche la date d'expiration.»
>  
>  
La Vérité :
>  
Une femme demande à son mari :
>  «
 Qu'est-ce que tu aimes le plus chez moi, la beauté de mon visage ou mon corps sexy?»
>  Il la regarde de la tête aux pieds et dit :
>  «
 Ton sens de l'humour !!!»

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

Présentation

  • : BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • BIENVENUE-CHEZ-CAMILLE
  • : Je souhaite avant tout en faire un endroit convivial, ou vous aurez envie de revenir.Avant d'être invalide moteur à 80% je faisais plein de choses j'aimerai les partager avec vous. Je souhaiterai que vous y preniez la parole, que vous vous sentiez chez vous. Je souhaite de la gaité,de la culture,de la drôlerie, et un partage de ce que vous aimez. Je suis ouverte à tout et à tous.
  • Contact